Télécharger sur internet grâce au DDL (Direct Download Link )

Partager cet article

Temps estimé pour la lecture de cet article : 48 min

Le téléchargement direct (de l’anglais : direct download « DDL »), c’est tout simplement la possibilité pour un internaute de télécharger un fichier directement depuis un site web. Bien souvent, ce genre de site utilise un vocabulaire bien précis, du coup si vous avez besoin vous trouverez un lexique à la fin de cet article. À travers ce billet, je vais vous lister une bonne dizaine de services qui proposent des solutions de téléchargements divers.

Sites de DDL

Si vous cherchez du contenu multimédia, wawacity est le site qu’il vous faut, vous y trouverez de tout : films, musiques, images, logiciels et j’en passe.

DDL - Wawacity

Si vous cherchez surtout des films à regarder ou encore des séries, fullstream, vous aurez le choix entre du streaming ou du téléchargement.

DDL - Adocine

Series-ddl propose du téléchargement de série (comme son nom l’indique c’est ouf non ?), vous y trouverez également de la VO.

DDL - Series-ddl

Enfin, le dernier est que j’utilise le plus souvent, c’est the dare tv, dès la sortie d’un épisode de votre série, vous pourrez le retrouver dans l’heure en streaming.

DDL - TheDareTv

Site de téléchargement de musique

Afin de télécharger de la musique gratuitement, il existe deux très bons sites : pleer et mp3skull.

Jamendo est un site web de musique libre. Il permet aux artistes de diffuser leur oeuvre sur internet et ainsi gagner en visibilité. Le catalogue musical est en écoute et téléchargement gratuit et légal. Lancé en 2005, il est l’un des premiers sites de musique à proposer son contenu sous les licences libres Creative Commons.

Site de téléchargement ebooks et manga

Pour ceux qui ont une liseuse pouvoir trouver des ebooks gratuitement est un véritable plus, c’est ce que propose le site vosbooks.

Sinon si vous êtes un accro au manga, le site mangareader devrait vous convenir, seul hic tout est en anglais donc si vous ne parlez pas la langue de Shakespeare ça peut être compliqué. (mais c’est une bonne occasion pour apprendre, n’est-ce pas :3 ?)

Télécharger sur Youtube

Bien souvent, youtube permet de proposer des vidéos qui peuvent nous intéresser et qu’on aimerait alors conserver même hors ligne. De nombreux sites et extension vont nous permettre cela.

Si vous utilisez firefox, il existe le plugin downloadhelper. Une fois sur la vidéo l’icône s’active et il suffit de choisir la vidéo voulue. Le plugin peut même proposer de convertir des vidéos, toutefois il faut créer un compte et payer.

Personnelement je préfère le site keepvid, permet également de télécharger des vidéos, il suffit de copier coller le lien et de choisir ensuite la version de la vidéo qui vous intéresse. Si vous mettez le site dans vos favoris, il suffit de cliquer sur le marque-page afin d’ouvrir le site avec le lien de la vidéo youtube que vous regardez actuellement.

Enfin, si vous regardez youtube pour la musique, il est possible de télécharger uniquement le son d’une vidéo grâce au site youtube-mp3.

Outil pour linuxiens

ddl-youtube-playlist

Comme me l’a dit thothorg que je remercie pour la remarque (je n’aurais mis qu’un an pour mettre à jour l’article o/), il existe un outil assez puissant pour les unixiens qui se nomme youtube-dl qui va vous permettre de télécharger des vidéos depuis youtube en ligne de commande. Il permet donc de télécharger une musique, une vidéo ou même encore des playlists entières. Pour l’installation, il est conseillé de ne pas installer la version fournie par défaut avec votre distribution, pourquoi ? Parce que tout simplement la version qui sera présente sera surement une vieille version et les téléchargements ne fonctionneront peut-être pas.

Si vous aviez déjà installé youtube-dl en passant par le gestionnaire de votre distribution, il faut le supprimer la maj ne fonctionnant pas.

sudo apt-get remove -y youtube-dl

Sinon, d’après la documentation, il vous suffit de faire :

sudo wget https://yt-dl.org/latest/youtube-dl -O /usr/local/bin/youtube-dl
sudo chmod a+x /usr/local/bin/youtube-dl
hash -r

Enfin, pour lancer le téléchargement d’une playlist entière, il vous suffit de faire :

youtube-dl -citk --extract-audio --audio-format mp3 https://www.youtube.com/playlist?list=...

Moteur de recherche de DDL

DDL - Search

Il existe des moteurs de recherche qui permettent d’indexer des liens vers des fichiers multimédias, toutefois peu sont vraiment pertinents. DDL Search déroge à cette règle, vous choisissez votre hébergeur et le fichier que vous recherchez et le moteur se chargera de vous trouver une multitude de liens.

Gestionnaire de téléchargement : JDownloader

Afin de faciliter ses téléchargements il existe des outils tels que JDownloader. L’intérêt est simple, il suffit de copier coller un lien et le logiciel va automatiquement lancer le téléchargement. Si vous possédez un compte prenium, jdownloader le gère également afin. De plus, il est également capable d’extraire directement les fichiers depuis une archive même avec un mot de passe, il faut bien sûr lui préciser.

Ddl-jdownloader

Les Archives

En informatique, une archive permet de transporter un dossier ou un ensemble de fichiers dans un seul fichier. Cela permet également grâce à la compression d’obtenir un poids réduit. Bien généralement ces fichiers ont l’extension .zip, .rar ou encore .tar (sous UNIX). ce genre de fichiers est donc très courant sur internet par exemple lors du partage d’un album de musique.

Comment récupérer les fichiers me direz-vous ? Par défaut il est possible d’extraire des fichiers .zip, toutefois pour certaines extensions comme les fichiers .rar ou encore .7z. Il suffit alors de télécharger un outil comme 7zip.

Convertisseur de vidéo

Une fois que vous avez téléchargé la vidéo que vous désirez, on aimerait pouvoir la lire sur n’importe quel support, bien que récemment les portables sont capables de gérer une grande gamme d’extensions, ils persistent quelques appareils qui ne gèrent que peu de format, je pense par exemple à l’ipod touch d’apple, qui supporte que les .mp4. Il faut alors convertir notre vidéo d’un format vidéo à un autre. Pour ce faire, il existe de nombreux outils.

Sans installer quoi que ce soit, vous avez le site online converter, qui vous propose ce genre de service.

Sinon, il existe des logiciels comme IVC (Internet Video Converter) sous Windows et Arista sous linux.

Améliorer VLC, recherche automatique de sous-titres

Intéressons-nous maintenant à un outil qui va nous permettre de regarder nos vidéos si durement acquises. Comme beaucoup de logiciels vlc présente l’intérêt de posséder un système de plugins, il est ainsi facile d’ajouter des actions au logiciel.

Le plugin VLSub propose de télécharger les sous-titres correspondant à un flux vidéo directement depuis vlc. Il vous suffit de télécharger le zip. Puis de mettre l’ensemble du dossier dans le dossier désiré, comme ci-dessous.

  • Windows : %ProgramFiles%\VideoLAN\VLC\lua\extensions\
  • Linux : /usr/lib/vlc/lua/extensions/
  • Mac OS X : /Applications/VLC.app/Contents/MacOS/share/lua/extensions/

Redémarrer vlc si vous l’aviez lancé et voilà c’est installé, ensuite l’utilisation est simple, rendez-vous dans vue -> VLSub puis rechercher. Il suffit alors de rentrer le titre de votre film/série et ensuite vous trouverez facilement ce que vous voulez, par exemple :

Ddl-vlsub

Sur le même principe que les skins, on trouve les thèmes qui permettent de personnaliser l’apparence du lecteur. Pour en rechercher, il suffit d’aller sur la partie skins du site de vlc. L’installation est encore une fois très simple, il suffit de télécharger le fichier, puis de le placer dans le dossier skins de vlc.

  • Windows: C:\Program Files\VideoLAN\VLC\skins
  • Linux/Unix: ~/.local/share/vlc/skins2
  • MAC OS X : les skins ne fonctionnent tout simplement pas

Ce qui nous donne par exemple avec le thème edark vlc :

DDL - edark

Remarque : grâce à ce thème il est même possible de conserver le lecteur au premier plan, même sous Windows 😉

Lexique du DDL

  • CAM : Enregistrement réalisé depuis une salle de cinéma réalisé généralement à l’aide d’une caméra. La qualité de la vidéo et du son est donc médiocre, en plus vous aurez en prime le rire des spectateurs.
  • TS (TELESYNC) : Les telesync sont des films capturés comme les CAM avec une caméra numérique, mais avec une source audio externe (par exemple par l’intermédiaire de la prise audio des chaises des personnes malentendantes). La vidéo est donc de mauvaise qualité mais le son est de bonne qualité.
  • TC (TELECINE) : Une machine de telecine effectue une copie numérique du film à partir des bobines. Le son et la vidéo sont normalement très bons, mais en raison de matériel très coûteux que cela suppose, ils sont assez rares.
  • VHSRip : Rip provenant d’une cassette vidéo.
  • R1 à R6 (Région Code) : Le R correspond tout simplement à la zone d’où provient le DVD source. La qualité de la vidéo est similaire à celle d’un DVDRip. L’audio est quand à lui tiré d’une release inférieure, donc de moins bonne qualité.
  • DVDScreener (DVDSCR) : Release tirée d’un DVD promotionnel qui n’est à la base destiné qu’à un public spécifique (présentations, presses, etc) et non pas au grand public. Un message de copyright permanent ou intermittent défile parfois à l’écran.
  • DVDRip : Rip d’un DVD commercial, encodé pour tenir sur un ou deux CD. Les DVDRip sortent au format XviD (ou DivX) et l’audio est généralement au format AC3. Les releases sont de très bonne qualité, mais reste tout de même en dessous de l’original à cause de la compression.
  • DVD-R : Copie des fichiers d’un DVD commercial qui sont généralement modifiés par la suite. En général, on y retrouve la piste audio, les sous-titres français et anglais ainsi que le menu.
  • DVD5 ou DVD9: Rip au format DVD simple couche pouvant contenir jusqu’à 4,7Gb (DVD5) ou 8.5Gb (DVD9) de données.
  • BRRip : Rip d’une release BluRay, encodé et réduit pour tenir sur un DVD.
  • WEBRip : Rip numérique qui est capturé à partir d’un flux sur le net, généralement provenant d’une offre VOD, ou d’un PODCAST. La qualité est très diverse, pouvant aller du médiocre à de l’HD.

3 comments

  1. Très intéressant cet article !
    Mais tu as oublié youtube-dl dans ta liste permettant à tout linuxien de télécharger des vidéos de youtube (on s’en doutait) et de pleins d’autres sites en toute simplicité. Il permet aussi de télécharger des playlists d’un coup et de ne télécharger que le son (en ogg ou mp3) pour les mélomanes.

    JB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *